8 déc. 2016

Fairy Oak, tome 3 : Le pouvoir de la lumière


Tout semblait perdu. Et pourtant...
La lumière montrera encore son pouvoir
et de l'amour naîtra un nouveau secret.

Une page se tourne sur Fairy Oak...

Le plan du Seigneur de l'Obscurité a réussi : la peur de la trahison dévore Fairy Oak et oblige Pervinca à fuir. 

Les jumelles sont séparées...

L'antique alliance entre Lumière et Obscurité est brisée. Les défenses des Magiques s’effondrent, la guerre est perdue.

Mais peut-être tout n'est-il pas tel qu'il paraît. La lumière doit encore montrer son pouvoir et l'amour cache encore un secret.


• • • • •
Fairy Oak, tome 3 : Le pouvoir de la lumière de Elisabetta Gnone
Illustrations de Alessia Martusciello, Lucio Leoni, Roberta Tedeschi et Claudio Prati
Traduit de l’italien par Hélène Daubniol-Remaud
Editions Kennes, 2016 - 473 pages - 15€
Fait partie de la saga Fairy Oak : tome 1 - tome 2


Risque de spoiler, si vous n'avez pas lu les tomes précédents.

Merci à Kennes éditions pour cet envoi. Fairy Oak est une jolie saga fantasy-jeunesse, dont j'attendais le troisième et dernier tome avec impatience. Et, rien qu'à la couverture, je ne suis clairement pas déçue ! La plus belle des trois tomes. Et, la bonne nouvelle est qu'une suite à cette trilogie existe et est à paraître ; Fairy Oak - Les Quatre Mystères.

L'auteure - à travers le récit conté par Féli - commence par nous remettre en tête les événements des tomes précédents. Puis, nous poursuivons l'aventure en découvrant ce qu'il advint des jumelles et de la menace du Terrible 21 qui veut détruire l'équilibre qu'elles représentent. Pervinca est désormais craint et la cible de nombreuses messes basses. Et, sa famille et les quelques amis qui leur reste en pâtissent également. Même si Féli et Tomelilla font tout pour la garder à l’œil, Pervinca semble déterminée à leur fausser compagnie et à cacher ce qu'elle trafique. Le Seigneur de l'Obscurité et ses partisans semblent avoir réussi à désunir les habitants de Fairy Oak...

Un dernier tome aussi magique que les deux premiers. Se déroulant en hiver, l'histoire a encore plus de charme. Et, les illustrations magnifiques y contribuent grandement aussi. Que ce soit l'univers ou les personnages, tout est génial. C'est un bel objet-livre et le contenu suit largement.

J'ai aimé découvrir Fairy Oak, rencontrer Pervinca et Vanilla (ainsi que Féli, Tomelilla, Grisam, etc), suivre leur histoire. La bataille finale est impressionnante et les enfants n'ont pas dit leur dernier mot, ce qui fait de ce troisième tome une conclusion largement à la hauteur. C'est une saga jeunesse qui mérite vraiment le coup d’œil.

• • • • •

Que pensez-vous de cette jolie couverture ?
Êtes-vous prêt à vous lancer dans cette saga ensorcelante ?

7 déc. 2016

Bien frappé


Désormais connue d’un très vaste public, Regan Reilly, l’héroïne de Par-dessus bord et de L’Accroc, mène ici, avec l’énergie et l’intrépidité qui la caractérisent, une enquête sur des vols de tableaux.

En sa compagnie, nous pénétrons le cercle très fermé de la jet-set d’Aspen, une station de ski du Colorado. Plusieurs chefs-d’œuvre de grande valeur ont disparu des luxueuses résidences qui les abritaient. Et l’on accuse Eben, un cambrioleur repenti en qui Regan a pourtant une totale confiance…

Cependant, une vieille dame seule, Géraldine, se dispose à offrir au musée local un tableau ancien dont elle est propriétaire. Le gang va-t-il frapper à nouveau ? Serait-ce l’occasion pour Regan de faire éclater la vérité ?


• • • • •
Bien frappé de Carol Higgins Clark
Traduit par  Jean-Michel Dulac
Editions Le Livre de Poche (Thriller), 2003 - 314 pages - 5€

Comme toujours, je lis les tomes sur la détective Regan Reilly complètement dans le désordre... En ayant déjà lu sept sur quinze, je me suis plongée dans ce tome 3 car il se déroule en pleine période des fêtes de fin d'année. Et, malgré les défauts - souvent les mêmes avec cette auteure -, je dois dire que j'ai passé un bon moment.

Sans grande surprise, l'histoire tourne comme toutes les autres de cette auteure. Les grosses coïncidences sont le bémol qui me dérange le plus à chaque fois et Regan m'a paru un brin hargneuse avant l'arrivée de son amie Kit. Mais, le côté policier se tient et je n'avais pas trouvé le coupable, ce qui est toujours sympathique. Mention spéciale pour Kit, qui apporte souvent un peu d'humour. Sa définition du triangle des Bermudes est top ^^ La quatrième de couverture étant assez complète, mon bref avis va s'arrêter ici. Un policier agréable, avec quelques personnages intéressants. Sans doute pas ma lecture de Noël la plus mémorable, mais je suis contente de l'avoir sortie de ma pile à lire cette année.

• • • • •

Avez-vous déjà lu un livre de cette auteure ?
Avez-vous aimé ?

5 déc. 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? (231)

Ce RDV du lundi a été commencé par Mallou et les participants sont répertoriés chez Galleane.
On répond chaque lundi à trois petites questions.


La semaine passée, j'ai lu...

   

Une semaine avec un bon rythme de lecture. La distance astronomique entre toi et moi de Jennifer E. Smith a ses défauts, mais se laisse bien lire tout de même. J'aime le fait d'avoir voyagé avec les personnages. Oniria, tome 4 : Le réveil des fées de B.F. Parry fut un excellent dernier tome, même si je suis triste d'avoir fini cette saga ♥ Ensuite, vient le moment des lectures de Noël ! J'attendais avec impatience début décembre pour me plonger dans Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh. Et, je n'ai pas été déçue par cette surprenante lecture. Enfin, la BD Scrooge, un chant de Noël de Rodolphe et Estelle Meyrand m'a également beaucoup plu, un façon de redécouvrir le Dickens.


---------------------------------


En ce moment, je lis…


Désormais connue d’un très vaste public, Regan Reilly, l’héroïne de Par-dessus bord et de L’Accroc, mène ici, avec l’énergie et l’intrépidité qui la caractérisent, une enquête sur des vols de tableaux.

En sa compagnie, nous pénétrons le cercle très fermé de la jet-set d’Aspen, une station de ski du Colorado. Plusieurs chefs-d’œuvre de grande valeur ont disparu des luxueuses résidences qui les abritaient. Et l’on accuse Eben, un cambrioleur repenti en qui Regan a pourtant une totale confiance...

Cependant, une vieille dame seule, Géraldine, se dispose à offrir au musée local un tableau ancien dont elle est propriétaire. Le gang va-t-il frapper à nouveau ? Serait-ce l’occasion pour Regan de faire éclater la vérité ?


Pour rester dans l'ambiance de Noël et de l'hiver qui arrivent,
je lis ce Carol Higgins Clark.


---------------------------------


Ensuite, je pense lire…

Fairy Oak, tome 3 : Le pouvoir de la lumière de Elisabetta Gnone


Et vous, que lisez-vous ?

3 déc. 2016

Scrooge, un chant de Noël






Londres au 19è siècle, un soir de neige, une veille de Noël... Insensible à toute magie, tout sentiment, toute tendresse, Scrooge, le vieil usurier, compte ses sous. Il ne le sait pas encore mais son destin d'égoïste et de méchant homme touche à sa fin...

Un miracle est-il encore possible ?




• • • • •
Scrooge, un chant de Noël de Rodolphe et Estelle Meyrand
D'après l'oeuvre de Charles Dickens
Editions L'École des Loisirs (Mille bulles), 2014 - 48 pages - 6€


En décembre 2012, j'ai lu Un chant de Noël de Charles Dickens. Un classique pour cette fête. Il était temps que je me plonge dans une autre version de ce conte, pour le redécouvrir d'une autre manière. Même si l'histoire peut sembler se dérouler un brin plus rapidement que dans le livre, le fait qu'il y ait les illustrations donne tout de suite toutes les informations que le lecteur peut désirer. Nul besoin de longues phrases pour nous expliquer l'avarice et le caractère de Scrooge, quand nous voyons sa tête lorsqu'il entend des chants de Noël ou que son neveu l'invite à déjeuner. L'histoire est telle que tout le monde la connaît, avec l'ancien associé d'Ebenezer qui vient lui rendre une petite visite sous forme de fantôme, pour lui montrer ce qu'il loupe et ce que deviendra sa vie s'il ne change rien à son comportement.


Le format BD est très agréable. Les planches m'ont beaucoup plu, que ce soit au niveau des couleurs ou des traits des personnages. Pour 6€, je ne regrette absolument pas mon achat. Et, cela me donne déjà envie de craquer sur une autre édition pour l'année prochaine ! En anglais, sans doute. Cela me laisse du temps pour trouver laquelle ce sera ^^

• • • • •

Avez-vous déjà lu ce conte de Charles Dickens ?
Fait-il partie de vos classiques de Noël ?

2 déc. 2016

Fais-moi peur





Monsieur N. n'avait pas été un criminel toute sa vie. La preuve, il avait déjà neuf ans quand il tua pour la première fois. Bien entendu, à cette époque, il n'était pas encore monsieur N.. Il était Léo, petit garçon qui passait ses vacances chez Mémé et Pépé.... Et puis, vingt ans plus tard, le voici, rôdant autour de la maison de la famille Mintz. Les parents sont sortis, les enfants font du pop-corn, Odette voudrait aller chercher un sapin au cimetière, elle craint que le Père Noël ne les oublie. Monsieur N. ne les oublie pas, lui. Il a déjà tué son chien Thor, il a mis un manteau rouge, il se prépare.




• • • • •
Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh
Editions L'École des Loisirs (Médium), 1995 - 247 pages - 9,40€

En octobre, j'ai lu Chaque soir à 11 heures, qui m'a fait découvrir la plume de Malika Ferdjoukh. J'ai tellement aimé qu'en novembre, j'ai dévoré l'intégrale de Quatre sœurs. Une lecture qui a confirmé que le style de l'auteure me plaît définitivement beaucoup. Alors, pour commencer ce mois de décembre, j'ai jeté mon dévolu sur Fais-moi peur.
"Un visage d'humain où l'humanité n'était pas. Il était... Comment décrire ces yeux redoutables ? Plus glaçants que le vent, plus saisissants que l'hiver ?"
Grâce à Fais-moi peur, j'ai pu découvrir le talent de Malika Ferdjoukh sous un nouveau jour. Elle m'avait déjà marqué pour ses personnages uniques et les ambiances particulières qu'elle sait faire naître. Ici, elle garde son authenticité, sa fraîcheur, son ton, pour nous parler d'une bouillonnante fratrie, d'une soirée très mouvementée, et d'antisémitisme. Car, dès le prologue, nous faisons la connaissance de ce Monsieur N., un être plein de rage froide, raciste et qui va malencontreusement rencontrer le chemin de la famille Mintz. Les Mintz, dont la petite Odette réclame désespérément un sapin, pour que le Père Noël passe chez eux, comme ils semblent passer chez toutes les autres familles.

Une lecture de Noël surprenante. De quoi se laisser emporter dans le tourbillon de la famille Mintz et frissonner en voyant la menace qui va peu à peu planer sur eux. Décrit comme "Un roman haletant, tendu, mais plein d'humour aussi. Un thriller de Noël, qui ne vous lâche pas.", ce roman fut clairement à la hauteur de tout cela. Il est très difficile d'en dire plus sans trop vous en dévoiler, toute la force de ce livre résidant dans les surprenants tournants que prend l'histoire. Ce qui est certain, c'est que j'espère bien me plonger dès janvier dans un autre livre de Malika Ferdjoukh !

• • • • •

Avez-vous déjà lu ce livre ?
Si vous avez des livres de Malika Ferdjoukh à conseiller, lâchez-vous en commentaire !