The Cruelty, tome 1

23 févr. 2017

Gwendolyn Bloom a à peine sept ans lorsque sa mère est assassinée sous ses yeux, et dix-sept lorsque son père disparaît brutalement, à la même date. Cette nouvelle épreuve s’accompagne d’une découverte accablante : son père n’est pas un diplomate, comme elle l’a toujours cru, mais un espion travaillant pour le FBI, dont les alliés semblent s’être retournés contre lui, après l’avoir accusé d’être passé à l’ennemi. Désespérée, Gwendolyn décide de partir seule à la recherche de son père qui, elle en est sûre, a été enlevé et reste vivant… Commence alors pour elle une longue traque dans les recoins les plus sombres et les plus dangereux d’Europe. Suivant les indices que son père lui a laissés, à Paris, Berlin puis Prague, Gwendolyn croise les pires spécimens de l’espèce humaine. Et surtout elle comprend très vite que, pour survivre à la cruauté de son un ennemi, il faut devenir plus cruel que lui.

• • • • •
The Cruelty, tome 1 de Scott Bergstrom
Titre original : The Cruelty
Traduit par Alice Delarbre
Editions Hachette, 2017 - 432 pages - 18
Fait partie de la saga The Cruelty


✖ : Un trop-plein d'infos, parfois superflu, sur les faits et gestes de Gwen.

 : Un vrai lien se crée entre Gwen et le lecteur.
Le rythme de l'histoire. Lent au début, pour mieux apprécier l'action et la tension de la suite.
Gwen est un personnage principal très attachant et qui évolue sous nos yeux.


Merci aux éditions Hachette pour cet envoi. Découvrir The Cruelty était une évidence après avoir lu le résumé. Un thriller young-adult qui promettait du lourd. Et, il a été à la hauteur de mes attentes. Même si j'émets des réserves sur l’intérêt d'en faire une saga au lieu d'un one-shot. L'auteur prend le temps de créer un vrai lien entre Gwen et nous et les longueurs du début ne m'ont pas spécialement dérangé, vu qu'elles servent cette rencontre. En revanche, le trop-plein d'informations sur les moindres faits et gestes, et les pensées, de l'adolescente donnent des passages qui m'ont paru superflus. Je ne sais bien évidemment pas ce que l'auteur nous réserve pour le tome suivant, mais si l'histoire avait été conclue en un seul tome, elle aurait probablement encore plus gagné en intensité (même si elle n'en manque pas).

Concernant l'histoire, autant éviter de vous en dire davantage que ce que vous pouvez trouver ci-dessus, le résumé est déjà bien assez complet. Place à mon avis sur ce thriller ! Le plus intéressant est que l'intrigue se met en place doucement. Comme je le disais plus haut, l'auteur prend son temps pour établir un vrai lien entre le lecteur et Gwen. Ce qui permet de mieux apprécier l'action et la tension qui prennent de plus en plus d'ampleur au fil des pages. Gwen est toujours en mouvement et ne nous laisse pas une seconde pour nous ennuyer. Elle évolue, apprend, se révèle petit à petit. La jeune fille solitaire devient forte, combattante, déterminée, réfléchie. Et nous assistons à cette transformation. Son père a été enlevé, ses collègues le prennent pour un traître... Gwen n'a plus que lui et décide de partir à sa recherche, coûte que coûte. Elle va parfois se trouver des alliés qui vont l'aider à avancer et, d'autres fois, se prendre des coups et apprendre des choses inquiétantes sur des personnes qu'elle croyait connaître. Bref, un très bon premier tome avec de l'action, de la tension, des révélations, une histoire bien racontée et un personnage principal attachant et réfléchi. Pour la suite, j'ai tout de même certaines attentes. À commencer par en savoir plus sur les origines de Gwen...

• • • • •

Ce thriller young-adult vous tente-t-il ?
Si vous l'avez déjà lu, qu'en avez-vous pensé ?

Zoom sur... Magic Mirror éditions

22 févr. 2017


J'ai eu le grand plaisir d'être sélectionnée par la maison d'édition Magic Mirror pour lire leur tout premier ouvrage ; Ronces Blanches et Roses Rouges de Laetitia Arnould. L'occasion pour moi de vous faire un Zoom sur... pour vous en dire un peu plus dessus. À commencer par le fait que ce livre a été inspiré par Blanche-Neige et Rose-Rouge des frères Grimm. Texte qui sera présent dans le livre, ce que je trouve très bien, vu qu'il est assez méconnu, il me semble.



Présentation des trois collections dans lesquelles seront classés les livres de Magic Mirror :

• Enchanted. C’est la collection principale qui regroupe les réécritures de contes de fées sous la forme romanesque.
• Bad Wolf. Ici, les méchants ont leur heure de gloire ! Reine maléfique, grand méchant loup, ogre affamé et mauvaise fée, révisez vos contes préférés avec leur version de l’histoire.
• Forgotten. Cette collection s’attache à retravailler des contes injustement oubliés et à vous faire découvrir de nouvelles histoires merveilleuses.

Pour encore plus de détail, c'est par ici... www.magicmirror-editions.fr/
Sur le site, vous pourrez trouver la boutique en ligne, les conditions pour les services presse, les appels à textes, des extraits, la présentation des auteurs et illustrateurs (évidemment) et encore bien d'autres surprises. 


• • • • • 

À très vite pour mon avis sur Ronces Blanches et Roses Rouges !
Livre qui sera disponible dès le 27 février.

La bibliothèque des coeurs cabossés

21 févr. 2017






Sara Lindqvist, 28 ans, habite Haninge en Suède. Amy Harris, 65 ans, vit dans l'Iowa. Suite à un échange épistolaire de deux années, la jeune femme se décide à rendre visite à Amy, mais à son arrivée, elle apprend avec stupeur son décès. Perdue dans la petite ville américaine de Broken Wheel, elle rencontre plusieurs personnes qui l'aident à monter une librairie.




• • • • •
La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald
Titre original : Läsarna i Broken Wheel rekommenderar
Traduit par Carine Bruy
Editions J'ai lu, 2016 - 511 pages - 10


✖ : Un manque de peps.
Le côté épistolaire est très peu mis en avant.

 : Quelques passages cocooning et plaisant, pour les fans de lecture.
De nombreux livres cités - dommage que l'auteure nous spoile autant, par contre.


Les avis ne sont pas unanimement positifs sur ce livre, mais lorsque je suis tombée sur cette édition limitée, je n'ai pu résister à la tentation. Il faut dire que le titre me tentait déjà bien et le fait de savoir qu'il y avait des échanges de lettres également.


« Cette nuit-là, Sara resta dans la bibliothèque d'Amy en méditant le fait tragique que les écrits sont immortels alors que l'homme ne l'est pas, et elle pleura la mémoire de cette femme qu'elle n'avait jamais rencontrée. »


Malheureusement, c'est un avis mitigé pour cette histoire qui manque de peps. Les personnages ne sont pas très enjoués, il ne s'y passe pas grand chose. La vie à Broken Wheel est calme et pas vraiment montrée sous son plus beau jour. Sous prétexte de vouloir aider, bons nombres des habitants se comportent de façon très intrusive. Ce qui aurait pu paraître charmant... Mais que j'ai fini par trouver lourd. Ils vont loin. Et, concernant le côté épistolaire, celui qui m'intéressait le plus, n'est finalement que peu présent. Une petite lettre en début de certains chapitres et c'est tout. D'ailleurs, il aurait été intéressant d'avoir aussi les réponses de Sara. Là, il n'y a que les lettres qu'Amy lui a envoyées.
«La collection d'Amy ne comportait aucun volume extraordinaire ou de valeur, mais elle avait réussi à transformer sa chambre en caverne de pur bonheur littéraire. Il y en avait pour tous les goûts, même pour ceux qui "ne lisent jamais de livres" ou "préfèrent les films". Sara était fermement décidée à faire de sa - leur - librairie un temple similaire. »
Certains passages m'ont tout de même plu. Lorsque Sara est plongée dans les livres, sans rien voir de ce qui se passe autour d'elle, a un côté cocooning, qui donne du charme à l'histoire. Et, le fait qu'elle rencontre les habitants de Broken Wheel en ayant en tête les descriptions que lui en a faites Amy est également sympa. Tout comme le nombre de livres cités tout au long du roman... Même si, Katarina Bivald a tendance à trop en dire sur l'intrigue et à nous spoiler.
« Comment pouvait-on exiger des messages d'avertissement sur les paquets de cigarettes, mais pas pour les livres tragiques ? Signaler sur les canettes qu'on ne devait pas conduire après avoir bu de la bière, mais ne rien dire quant au fait de lire des histoires tristes sans mouchoirs à portée de main ? »
La bibliothèque des coeurs cabossés avait tout pour plaire et tombe finalement un peu à plat. Quelques passages agréables à lire, contre beaucoup de descriptions et un manque de peps qui aura finalement joué sur mon entrain à retourner voir ce qui se passe à Broken Wheel. Je ne regrette pas de l'avoir lu, mais je regrette clairement que le tout soit resté trop calme. En attendant, l'auteure a parlé de nombreux livres et quelques-uns sont déjà dans ma pile à lire, donc je vais m'y pencher. Et, je retiendrais tout de même quelques belles citations (dont certaines partagées avec vous).

• • • • •

Êtes-vous tenté par ce livre ?
Si vous l'avez déjà lu, qu'en avez-vous pensé ?

C'est lundi, que lisez-vous ? (241)

20 févr. 2017

Ce RDV du lundi a été commencé par Mallou et les participants sont répertoriés chez Galleane.
On répond chaque lundi à trois petites questions.


Ces deux dernières semaines, j'ai lu...

   

Cette semaine, j'ai enchaîné les très belles découvertes, avec même un coup de cœur à la clé !

• Première lecture de Daniel Pennac ; La saga Malaussène, tome 1 : Au bonheur des ogres. Le début fut compliqué, mais j'ai finalement beaucoup apprécié et compte bien lire la suite.

• Ensuite, j'ai fait un tour en Corée, au Japon, en Allemagne... avec Le garçon qui courait de François-Guillaume Lorrain, d'après l'histoire vraie de Sohn Kee-Chung. Un livre que je vous conseille grandement de découvrir.

• Et voilà LE coup de cœur ; Le livre de Perle de Timothée de Fombelle. J'avais hâte de découvrir la plume de cet auteur et je voulais absolument le faire avec ce livre-ci. Un énorme, merveilleux, doux, extraordinaire coup de cœur ♥

• Pour finir la semaine, encore une très belle découverte ; L'Expérienceur de Marie-Aude Murail et Lorris Murail. Un roman passionnant et intéressant, mêlant un petit côté policier aux questions sur la vie après la mort.


---------------------------------


En ce moment, je lis…





Sara Lindqvist, 28 ans, habite Haninge en Suède. Amy Harris, 65 ans, vit dans l'Iowa. Suite à un échange épistolaire de deux années, la jeune femme se décide à rendre visite à Amy, mais à son arrivée, elle apprend avec stupeur son décès. Perdue dans la petite ville américaine de Broken Wheel, elle rencontre plusieurs personnes qui l'aident à monter une librairie.


C'est sympathique, mais sans plus...







---------------------------------

Ensuite, je pense lire…



Et vous, que lisez-vous ?

L'Expérienceur

18 févr. 2017

On les appelle E.M.I., « expériences de mort imminente ». Ceux qui ont vécu ces états entre la vie et la mort sont des expérienceurs. Ils racontent tous la même chose quand ils reviennent : qu'ils ont revu défiler toute leur vie en un instant. Rencontré des proches disparus, des inconnus lumineux et bienveillants, des anges peut-être. Disent-ils, à leur façon, une vérité indicible ? Ou ne sont-ils que la proie d'hallucinations dues à la kétamine, la fameuse kéta des ravers, un anesthésique puissant qui procure des visions psychédéliques et l'illusion de planer ? Théo a perdu sa femme chérie, Lucie, dans un accident de parapente il y a dix mois. On n'a jamais retrouvé le corps. Théo se sent veillé, guetté, guidé. Une présence indescriptible dépose un livre sur les E.M.I. dans son bureau, le conduit jusqu'à une tombe, lui inspire des pensées folles. Le livre a été écrit par le professeur Delmotte, un ancien « french doctor » des champs de bataille d'Afghanistan, devenu directeur d'une clinique à Digne-les-Bains, tout près de la Bléone, la rivière où le corps de Lucie a disparu. Un endroit où Théo s'est juré de ne jamais remettre les pieds. Mais si c'était elle ? Et si c'était vrai ?

• • • • •
L'Expérienceur de Marie-Aude Murail et Lorris Murail
Editions l’école des loisirs (Médium Poche), 2017 - 253 pages - 6,80€


✖ : /

 : Le principal thème abordé ; les expériences de mort imminente.
Des explications claires, un roman passionnant.


Merci à l’école des loisirs pour cet envoi. Marie-Aude Murail est une auteure que j'ai découverte avec Simple. Un roman très touchant, sur la relation entre deux frères et sur le handicap mental. J'étais donc curieuse de lire un autre de ses livres et l'occasion s'est finalement présentée avec un super mail de Coline et la réédition de L'expérienceur.

L'expérienceur a retenu mon attention pour le thème qu'il aborde ; les expériences de mort imminente. J'étais très curieuse de voir comment les auteurs allaient aborder ce sujet, l'angle choisi. Théo ne croyant pas cela possible, mais ressentant tout de même une étrange présence depuis la mort de sa femme. Une présence qui se manifeste de plus en plus, jusqu'à l'apparition, chez lui, d'un livre sur les E.M.I. emprunté à la bibliothèque de la ville où Lucie a eu son accident... Ne pouvant faire son deuil, il décide de s'y rendre, pour enfin avoir des réponses et comprendre.
"Il cherchait une explication, quelque chose que son esprit rationnel pût accepter. La jeune fille du rêve avait un livre à la main, mais un livre qui est dans un rêve ne se retrouve pas sur la tablette du téléphone. Ou alors la jeune fille de l'escalier avait bel et bien oublié son livre et Théophile avait pris pour un rêve la réalité. Il lui semblait passer et repasser un seuil, sans savoir de quel côté se trouvait l'entrée."
Un roman passionnant et intéressant, mêlant un petit côté policier aux questions sur la vie après la mort. Une lecture qui m'a agréablement surprise et que j'ai dévorée en peu de temps. D'ailleurs, il est appréciable que les explications restent abordables pour les néophytes (tel que moi). Alors que Théo ignore ce qui s'est passé lors de l'accident de Lucie, nous, lecteurs, avons une petite longueur d'avance sur lui, car le livre commence sur les circonstances de cela. Ensuite, les auteurs nous entraînent dans les recherches de Théo, sur ce que lui cachent certaines personnes et sur ce fameux professeur Delmotte... Qui semble de plus en plus désaxé, au fur et à mesure des révélations faites sur lui. Mais, est-ce vraiment que cela ? Je me répète, mais j'ai vraiment dévoré ce livre ! Un roman qui sort de l'ordinaire.

• • • • •

Êtes-vous tenté par ce livre ?
Si vous l'avez déjà lu, qu'en avez-vous pensé ?