Révoltées

6 oct. 2017







Octobre 1917, Moscou.
La révolte gronde. Dans un monde en guerre, les Russes réclament la paix et contestent le pouvoir en place. Tandis que Tatiana rejoint un groupe de jeunes artistes qui rêvent de balayer l’ordre établi, sa sœur Lena prend les armes avec les révolutionnaires. Bientôt Piotr, leur ami d’enfance, s’engage à son tour. Se battront-ils du même côté des barricades ?




• • • • •
Révoltées de Carole Trebor
Editions Rageot, 2017 - 256 pages - 13,90€


✖ : J'aurais aimé que Piotr soit plus présent.

 : La position des personnages, leurs convictions.
Le côté historique est très intéressant et instructif.
Un récit intense et sans temps mort. Il se déroule en à peine quelques jours.
Tous les à-côtés du récit ; les cartes, l'intro, le dossier à la fin, etc.


Merci aux éditions Rageot pour cet envoi.
"Lena est persuadée qu'il est possible de changer notre situation, qui m'a toujours semblé, à moi, relever d'une fatalité trop immuable pour que je me révolte. Mon objectif quotidien, c'est de travailler, de trouver de quoi manger et de chauffer notre maisonnette. Mais elle a raison, il est peut-être temps que je m'autorise à agir pour inventer un monde meilleur."
L'année dernière, pratiquement à la même date, j'étais plongée dans l'excellent Lumière, le voyage de Svetlana, de la même auteure. La preuve que Carole Trebor sait nous faire voyager en Russie et à travers le temps. Avec Révoltées, c'est la révolution d'Octobre 1917 qui est évoquée. A travers deux destins, deux sœurs. Une guerre civile déchire la Russie et Lena et Tatiana n'ont pas forcément les mêmes ambitions. Si toutes les deux veulent une vie plus sûre, un paradis, Lena est déterminée à prendre part au combat pour y arriver, au point d'intégrer le parti bolchevick. Alors que Tatiana, la narratrice, semble plus douce et espérer le meilleur tout en réalisant son rêve et en protégeant leur grand-mère.
"Le silence, entrecoupé de coups de feu, se prolonge quelques secondes après la fin de ma chanson. Les derniers vers me touchent beaucoup, Maïakovski nous invite là où son amour de la poésie le sauve du désespoir."  - à propos de La flûte des vertèbres.
L'histoire est très intéressante, pour le côté historique. Instructif et enrichissant, pour la culture générale. Sans pour autant m'attacher aux personnages, j'ai été touchée par cette guerre qui a divisé un pays entier, des familles. La présence de Piotr, l'ami des jumelles, apporte une discussion bienvenue. J'aurais aimé qu'il soit plus présent.
"[...] la violence est-elle inévitable pour gagner la révolution ? À quoi sert-elle, la mort de ceux qui tombent sous les balles, qu'ils soient insurgés ou cadets ? Je voudrais ne jamais prendre une armée ni être responsable de la mort d'une personne, dont le seul tort serait d'avoir fait un autre choix que le mien.
L'introduction écrite par Valentine Goby est parfaite. Elle parle de l'histoire et des personnages d'une manière telle qu'il est impossible de ne pas avoir envie de se plonger directement dans ce récit où rêve et possible se mêlent. Où le peuple se mobilise contre le pouvoir en place. J'ai également apprécié la présence de cartes, du glossaire et, du petit dossier sur la révolution d'Octobre et le rôle des femmes, à la fin. Cela complète très bien ce roman. D'ailleurs, c'est typiquement le genre de livre qu'il faudrait mettre entre les mains des adolescents, à l'école, pour étudier cette période de l'Histoire !


En quelques mots...
Moscou | Révolution d'Octobre | Sœurs | Choix | Insurrection | Vladimir Maïakovski

Commentaires

  1. Coucou Marine !
    Une période que j'adore (enfin tout est relatif...parce que les massacres c'est pas trop mon truc) mais bizarrement c'est la couverture qui m'a rebutée. Je n'aurais pas dû m'arrêter à cela apparemment car c'est le deuxième avis enthousiastes que je vois. Hop tout en haut de ma wish. Bon week-end <3 (oui c'est vendredi matin, on se motive comme on peut^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couverture ne me plaît pas tellement non plus... Mais, quand je vois un nouveau Carole Trébor, je n'hésite pas une seconde :)

      Supprimer
  2. Tu cites Valentine Goby, j'ai lu un de ses romans que j'ai bien aimé, ça me donne envie de découvrir celui ci de Carole Trébor.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'aime pas vraiment la couverture, mais il a l'air très intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme ;) La couv' n'est pas forcément le point fort, pour donner envie de découvrir le livre, mais il est top. Et, puis, finalement, elle correspond tout de même bien à tout ça.

      Supprimer
  4. Voilà une histoire qui a l'air carrément intéressante, surtout que je ne pense pas avoir jamais lu d'histoire se passant en Russie et pendant cette période là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, ce Carole Trébor est parfait pour y remédier ^_^

      Supprimer
  5. Moi aussi j'aurais aimé que Piotr soit plus présent, il est trop chou :)

    RépondreSupprimer
  6. Je suis très tentée, la période historique m'intrigue fortement. Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  7. En lisant les commentaires je vois que je ne suis pas la seule à trouver la couverture très laide. ^^ Par contre, l'histoire à l'air intéressante.

    RépondreSupprimer
  8. Awn, je l'ai déjà croisé sans m'arrêter mais maintenant j'ai très envie de le lire! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira :)
      C'est dommage, la couverture n'a pas l'air de donner beaucoup envie...

      Supprimer
  9. Je n'ai jamais lu d'ouvrage sur ce sujet et je dois dire que tu m'intrigues bcp avec ton avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le liras alors, et que tu aimeras bien sûr :)

      Supprimer
  10. Rien que pour le côté historique, je suis fortement intéressé ! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir. Bonne future découverte ;)

      Supprimer

Merci beaucoup pour votre passage par ici et votre commentaire ♥